La vie & le disciple

Un jeune disciple demande à son maître :
- Maître, je m’efforce à méditer jour et nuit.
J’apprends vos enseignements ainsi que celui des astres.
Je me lève avec la force du soleil et me couche avec le réveil de la sphère argentée.
Je contemple ce qui m’entoure sans jugement et m’extasie devant la beauté de la nature.
Pourtant je ne sens pas la vie couler à travers moi. Que faut-il que je fasse en plus ?

Le maître scrute son disciple avant de lui répondre :
-Pour vivre, il te faut apprendre à mourir.

Décontenancé à l’écoute des paroles du vieux sage, le disciple sortit du temple s’asseyant au pied d’un chêne millénaire.
De son pagne, il enlève sa ceinture tressée en chanvre et se pend à une branche de l’arbre.
Le soir venu, le sage sortant de son petit temple aperçoit son jeune disciple sans vie, se balançant dans le vide.

-Petit sot, tu n’as même pas prit exemple sur ce que ce chêne, auprès du quel tu t’asseyais ,
été comme hiver t’as appris.
La mort est indissociable de la vie.
Cela sera ta première leçon.